Quels changements pour la protection sociale étudiante en 2019 ?

Classé dans : Non classé | 0
nouveau régime pour la sécurité sociale étudiante

Des modifications viendront remanier la configuration du régime de protection sociale des étudiants à la rentrée 2019 : la sécurité sociale étudiante cessera et sera remplacée par un régime de protection classique.

Pas d’inquiétude à avoir cependant, l’ensemble des étudiants continuera à être couvert après le 31 août 2019.

Comment le dispositif a été mis en place ?

La réforme a été partiellement introduite en 2018-2019 et concernait uniquement les nouveaux inscrits dans un établissement supérieur à la rentrée 2018. Ces derniers conservaient alors leur sécurité sociale classique. 
Le fait est que cette modification se généralise. À partir du 1er septembre 2019, tous les étudiants conserveront ou basculeront sur une mutuelle classique.

Quels sont les contours du dispositif et leur impact sur les étudiants ?

Le dispositif sera érigé différemment en fonction des cas de figure :

  • Première inscription auprès d’un établissement d’enseignement supérieur à la rentrée 2019
  • Il n’y aura aucune autre démarche ni frais supplémentaires à engager. Vous resterez rattaché à votre régime habituel. Il correspondra à celui de vos parents ou au votre si vous êtes en activité professionnelle.

  • Les étudiants nouvellement inscrits à un établissement d’enseignement supérieur en 2018-2019, en poursuite d’études en 2019
  • Vous faisiez partie de la part des étudiants concernés par la réforme en 2018. Vous n’avez donc aucune démarche supplémentaire à réaliser.

  • Les étudiants déjà inscrits avant 2018, en poursuite d’études en 2019
  • Vous avez conservé votre affiliation à votre mutuelle étudiante durant la période 2018-2019 et basculez sur un régime classique. Vous devrez simplement ouvrir un compte sur Ameli.fr et mettre à jour votre carte vitale.

Autres situations particulières

Les étudiants Français qui vont étudier à l’étranger devront se renseigner sur la protection sociale adaptée aux pays dans lequel ils se rendront.

Les étudiants européens qui viennent étudier en France, en situation de séjour temporaire, resteront affiliés au régime d’Assurance Maladie de leur pays d’origine.

Les étudiants non européens qui viennent étudier en France devront effectuer les démarches nécessaires pour souscrire au régime adapté à leur situation. Ils pourront par exemple prétendre à la Protection Universelle Maladie (PUMA).

Les étudiants qui stoppent leurs études à l’issue de la période 2018-2019 et couverts par une mutuelle étudiante, devront quitter leur régime.

À noter enfin que les différentes mutuelles étudiantes pourront continuer à faire de la prévention auprès des étudiants et peuvent toujours être souscrites au titre de complémentaire santé.

Suivre Léonard Bordais:

Expert en résidences étudiantes, Léonard Bordais est un spécialiste du logement étudiant. Eh oui! Il existe des spécialistes du logement étudiant, des personnes aguerries à cet univers fantastique rempli d'appartements meublés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *